Deuxième tome de l'histoire de Grand-couronne : 1914-1939

Publié par societe-histoire-grand-couronne.over-blog.fr

 

La Société d’Histoire de Grand-Couronne vous annonce la parution en avril 2013 du deuxième tome de l’histoire de Grand-Couronne ; il couvre la période de 1914 à 1939.

 

Suite du “Frais et charmant village de Grand-Couronne” paru en 1997, ce deuxième volume s’ouvre sur un premier drame, la guerre 1914-1918. Comme tous les villages de France, Grand-Couronne a payé un lourd tribut à la victoire et contribué à l’effort de guerre : la Seine est parcourue d’un intense trafic destiné aux troupes anglaises, Renault y implante une aciérie pour fabriquer le blindage de ses chars. Il s’achève à l’aube du deuxième conflit mondial.

 

livre-shgDans cet entre-deux-guerres le village connaît une spectaculaire transformation. L’aciérie disparaît mais deux usines la remplacent : SONOPA et PEC, 2 000 emplois sont créés, 3 000 si l’on inclut la raffinerie JUPITER toute proche. Quais, grues, portiques, transbordeurs s’installent le long du fleuve. Ruraux de Bretagne et de Normandie, étrangers affluent pour y travailler.

 

Le village devient un bourg industriel. Les entreprises édifient des cités pour loger les nouveaux venus, la municipalité s’efforce de répondre à leurs besoins : électrification, adduction d’eau, stade, construction de nouvelles classes, développement de l’assistance et de la protection sociale.

 

Le village devient une cité ouvrière. Sa population participe avec enthousiasme aux luttes pour “Le pain, la paix et la liberté” de 1936, tente avec acharnement d’en préserver les acquis par la grève générale de novembre 1938, elle s’affirme solidaire des Républicains espagnols et montre dans ses votes son attachement au Front populaire.

 

Cet ouvrage de 464 pages est abondamment illustré d’extraits de journaux de l’époque, de photos, de graphiques, de reproductions de documents, de tracts… Il s’adresse, en premier lieu, aux Couronnais(es) qui ont connu cet avant guerre, passé leur vie de travail à la SONOPA, à la PEC et chez JUPITER, habité les cités, à ceux et à celles qui en sont les héritiers et, au-delà, à tous les passionnés d’histoire sociale. Il est une contribution modeste mais solide à l’histoire de cette Rive gauche dont la spécificité n’a cessé de s’affirmer au sein de l’agglomération de Rouen.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Vous pouvez acquérir ce livre en trouvant un bon à la rubrique : bon de souscription