Préhistoire et Haut Moyen Âge

Publié le

 

 

Préhistoire et Haut Moyen Âge

 

Nous ne connaissons pas de texte antérieur à l’an 1000 où le nom de Couronne soit mentionné. Cependant l’archéologie nous fournit quelques renseignements concernant l’occupation du sol en ces périodes lointaines.

 

La fréquentation des lieux durant la préhistoire est prouvée par les nombreux outils de silex retrouvés dans la plaine des Essarts. Un menhir, la Pierre Devise (ou des Devises), est mentionné dans des textes du XVIIe et du 18e siècle ; elle était considérée, à ces époques, comme la limite entre la sergenterie de Bédanne et celle du Rouvray. Un texte du 27 janvier 1791 évoque la Pierre Devise qui fait la séparation entre Grand-Couronne et Petit-Couronne. On ne sait quand elle disparut.

L’époque gallo-romaine est encore mieux caractérisée. La présence de plusieurs restes de villas ou de fanums (petites constructions religieuses) est encore visible près des Essarts dans la forêt du Rouvray. Des tracés de voies romaines (dont celle Jognant Rothomagus à Dreux) et peut-être à Ugatte (Caudebec-lès-Elbeuf), ont été mis en évidence par des chercheurs au début du 20e siècle.

En ce qui concerne Grand-Couronne proprement dit, la présence d’un habitat pérenne est attestée au moins à partir du 6e siècle. En 1815, face à l’église Saint-Martin, on découvre en effet des sépultures franques (cercueils de pierre) renfermant des ossements humains, une lance en fer et un style en bronze.

Commenter cet article